Les Lions ne gagnent plus

 

Pour la quatorzième ronde du championnat, le Lausanne Hockey Club effectuait le déplacement du Schoren pour y affronter le SC Langenthal. Il devait se passer des services de Codey Bürki (malade), de Ralph Stalder et de Alain Reist, tous deux blessés.

 

Dès le début de la rencontre, on vit le SC Langenthal prendre le match à leur compte et se montrer dangereux par Stefan Tschannen. Les Lausannois réagirent immédiatement par Joël Fröhlicher dont le tir inquiéta le portier bernois Marc Eichmann. A la huitième minute, alors que le SC Langenthal jouait sa deuxième supériorité numérique consécutive, ouvrit la marque par Aurelio Lemm. Une minute plus tard, ce fut au tour du Lausanne Hockey Club de se retrouver avec un joueur supplémentaire sur la glace. Larry Leeger adressa un véritable missile en direction du portier bernois mais celui-ci effectua un sauvetage miraculeux qui empêcha le LHC d’égaliser. A la douzième minute, nouvel avantage numérique pour les Vaudois mais suite à une interception de Brent Kelly, Peter Regin le nouveau renfort NHL langenthalois, alla inscrire le numéro deux. Dans l’enchainement, les Lausannois réduisirent la marque mais l’arbitre Tobias Wehrli, après avoir valider cette réussite, revint sur son avis et l’annula. La malchance continue de poursuivre le LHC. Les Bernois, par leur attaquant vedette Peter Regin, faillirent prendre trois longueurs d’avance mais s’était sans compter sur notre gardien NHL Cristobal Huet. Les Lions eurent plusieurs possibilités de revenir au score en supériorité numérique dans les dernières minutes du tiers mais ni Alexeï Dostoinov, ni Benjamin Antonietti ne purent concrétiser ces chances de buts.

 

Le deuxième tiers fut à l’image du premier avec un SC Langenthal, très sérieux en défense, plaçant des contres très rapides et un Lausanne Hockey Club manquant de réussite en attaque. A la vingt-quatrième minute, Stefan Tschannen inscrit le trois à zéro alors que les Lausannois se trouvaient en infériorité numérique. Les minutes qui suivirent virent les Lions dominer leur sujet et se procurer de belles occasions notamment par Eliot Berthon et Colin Loeffel. Simon Fischer inquiéta le portier bernois qui garda sa cage inviolée suite à un superbe arrêt de la jambière. Le Bernois Aurelio Lemm répondit à cette domination lausannoise en adressant un très bon tir que Cristobal Huet dut arrêter en deux temps. En fin de tiers, Josh Primeau par deux fois mit Marco Eichmann dans ces « petits patins » mais sans réussite.

 

Les Lausannois débutèrent le derniers tiers sur les chapeaux de roues en inscrivant le trois à un par Joël Fröhlicher sur passe de Colby Genoway après seulement dix-sept secondes. Sur leur lancée, ils se montrèrent dangereux par Alexeï Dostoinov puis par Larry Leeger dont le tir frôla la transversale. A la cinquantième minute, les Vaudois se retrouvèrent à trois suite à une double pénalité. Il ne fallut que 66 secondes à Claudio Cadonau pour inscrire le quatrième but bernois, dont le tir fut malheureusement dévié par un lausannois dans ses propres buts. Les dernières minutes de la rencontre furent lausannoises. Colin Loeffel trouva le poteau, Jérémie Kamerzin et Sven Helfenstein ne purent tromper la vigilance du portier Marc Eichmann en état de grâce.

 

Prochaine journée de championnat, le mardi 23 octobre à 20h00, le Lausanne Hockey Club recevra pour un derby chaud bouillant le HC Red-Ice.

 

 

SC Langenthal - Lausanne HC  4-1 (2-0 1-0 1-1)  

Dimanche 21 octobre 2012, 17h30

Schoren, 1891 spectateurs

 

Arbitres

Tobias Wehrli (77) ; Flavio Ambrosetti (89), Markus Brunner (40)

 

SC Langenthal

Eichmann / Mathis

Müller, Schefer ; Cadonau, Guyaz ; Leuenberger, Rouiller ; Wolf, Meyer.

Kelly (TS), Regin, Tschannen © ; Moser, Dommen, Lemm ; Kämpf, Bodemann, Carbis ; Hobi, Lüssy, Holenstein.

Coach : Alex Stein

 

Lausanne Hockey Club

Huet / Hecquet

Chavaillaz, Fröhlicher ; J. Fischer, Leeger ; Kamerzin, Borlat.

S. Fischer, Genoway, Setzinger (TS) ; Conz ©, Dostoinov, Helfenstein ; Le Coultre, Berthon, Antonietti ; Loeffel, Augsburger, Primeau.

Coach : John Van Boxmeer

 

Buts

07’49’’ 1-0 Lemm (Dommen, Moser) 5c4

12’08’’ 2-0 Regin (Kelly, Müller) 4c5

25’03’’ 3-0 Tschannen (Kelly, Müller) 5c4

40’17’’ 3-1 Fröhlicher (Genoway)

50’22’’ 4-1 Kelly (Cadonau, Regin) 5c3

 

Pénalités

05’18’’ 2’ Berthon obstruction

06’47’’ 2’ Fröhlicher faire trébucher son adversaire

08’53’’ 2’ Rouiller faire trébucher son adversaire

11’43’’ 2’ Dommen jet de crosse ou autre objet

15’45’’ 2’ Fröhlicher retenir un adversaire

17’48’’ 2’ Müller obstruction

23’17’’ 2’ J. Fischer obstruction

38’44’’ 2’ Müller obstruction

38’52’’ 2’ Helfenstein accrocher un adversaire

46’19’’ 2’ Dostoinov coup de crosse

49’06’’ 2’ Fröhlicher obstruction

49’16’’ 2’ Leeger charge contre la bande

55’10’’ 2’ Dommen faire trébucher son adversaire