Troisième victoire de rang pour les Lions

 

Après la victoire sur le EV Zug sur le plus petit des scores et l’affaire de la banderole, le Lausanne HC effectue le déplacement de la Tissot Arena pour y affronter le HC Bienne actuel 7ème au classement de la National League dans le cadre de la 14ème journée de championnat. En ce qui concerne les blessés, l’infirmerie lausannoise est toujours composée de Eric Walsky (commotion), de Joël Vermin (doigt cassé), de Yannick Herren (entorse de l’épaule) et de Florian Conz (Adducteurs). Pour HC Bienne, Nicholas Steiner, Samuel Lofquist, Jan Neuenschwander, Valentin Lüthi et Dominik Diem manquent à l’appel. Les buts sont gardés par Sandro Zurkirchen pour le Lausanne HC et par Jonas Hiller pour le HC Bienne.

 

Coté statistiques, les Lions disposent du 8ème powerplay avec 8 buts marqués sur 50 supériorités numériques soit 16.00% et le 11ème boxplay avec 14 buts encaissés sur 59 infériorités numériques soit 76.27%. Pour le HC Bienne, c’est le 4ème powerplay avec 13 buts marqués sur 67 supériorités numériques soit 19.40% et le 12ème boxplay avec 19 buts encaissés sur 67 infériorités numériques soit 71.64%. (Classement selon le % powerplay et le % boxplay)

 

Au niveau des compteurs, l’attaquant lausannois Dustin Jeffrey est le 25ème au classement avec 12 points (2 buts et 10 assistances) soit 0.92 point par match. Du côté du HC Bienne, l’attaquant Robbie Earl est le 17ème au classement avec 13 points (4 buts et 9 assistances) soit 0.93 point par match.

 

Pour les gardiens, le portier lausannois Sandro Zurkirchen figure en 11ème position du classement des gardiens avec 23 buts encaissés en 8 matchs (91.05%) soit 2.83 buts par match.

Pour le HC Bienne, Jonas Hiller figure en 13ème position du classement des gardiens avec 41 buts encaissés en 14 matchs (89.98%) soit 3.02 buts par match. (Classement selon le nombre de buts reçus en 60 minutes, le GAA)

 

Tous ces chiffres nous sont transmis par Swiss Ice Hockey

 

Les Lions entament cette rencontre tambour battant en se montrant immédiatement dangereux par Dustin Jeffrey reprenant un rebond accordé par le gardien seelandais Jonas Hiller sur une tir de Nicklas Danielsson puis une nouvelle fois par le TopScorer Lausannois Dustin Jeffrey déviant le centre de Sven Ryser sur la botte du portier biennois. Toujours pendant la première minute, remonté de puck par Joël Genazzi qui, à la ligne bleue, décale sur sa droite Sandro Zangger. Celui-ci remet le puck au centre que dévie subtilement le défenseur lausannois. Le gardien Jonas Hiller ne peut que remettre devant lui sur Harri Pesonen qui arrive en deuxième rideau pour glisser la rondelle entre les jambières de Jonas Hiller. C’est 1 à 0. Les Biennois réagissent 107 secondes plus tard en égalisant. Transversale de l’attaquant Julian Schmutz sur son TopScorer Robbie Earl qui, sur un superbe coup de rein, prend l’avantage sur le défenseur lausannois Valentin Borlat et sur un tir en tombant réussit à mettre la rondelle entre les jambes du Sandro Zurkirchen. C’est 1 à 1. La partie s’équilibre. Jacob Micflikier (3e) du côté du HC Bienne et Etienne Froidevaux (4e) pour le LHC se montrent dangereux. Les gardiens des équipes respectives se montrent intraitables. A la 6ème minute, les Seelandais prennent l’avantage au score. Sur un tir sur la droite du gardien lausannois, le Canadien Jacob Micflikier décoche un tir relativement anodin que le jeune attaquant Valentin Nussbaumer dévie du manche de sa canne qui surprend Sandro Zurkirchen. C’est 2 à 1. Les Lions prennent le jeu à leur compte et mettent une grosse pression sur la cage bernoise. Jannik Fischer (7e), Loïc In-Alban (8e) et Jonas Junland (9e) mettent à contribution le dernier rempart seelandais. Toujours à la 9ème minute, L’attaquant des Lions Sven Ryser centre dans le slot, le gardien du HC Bienne ne réussit pas à capter le puck, s’en suit un cafouillage. Jonas Hiller réussit à mettre la mitaine sur le puck et la geler. Une minute plus tard, double tentative de Valentin Nussbaumer qui bute les deux fois sur le gardien Sandro Zurkirchen. A la 11ème minute, Jannik Fischer se fait retenir par Julian Schmutz derrière la cage lausannoise et perd le contrôle de la rondelle qui finit sa course que la crosse du TopScorer biennois Robbie Earl dont le tir frappe la barre transversale de la cage lausannois. On a eu chaud. C’est au tour des Biennois de dominer. A la 12ème minute, tir de Julian Schmutz qui trouve la mitaine de Sandro Zurkirchen. Trois minutes plus tard, tir puissant du Finlandais Toni Rajala que le portier des Lions réussit à détourner. A la 17ème minute, bien servi par Marco Pedretti, L’attaquant Jason Fuchs adresse un tir que le gardien Sandro Zurkirchen détourne de la botte. Deux minutes plus tard, C’est au tour des Lausannois de se montrer dangereux. Sur un centre de Sandro Zangger, Harri Pesonen est malheureusement trop court pour reprendre cette passe. Jonas Hiller repousse de la jambière : A la 20ème minute, après un superbe solo, Jason Fuchs adresse un shot que le dernier rempart des Lions détourne du biscuit. A trois secondes de la première sirène, première pénalisation de la soirée. 2 minutes de pénalité à l’encontre du Biennois Marco Pedretti pour coup de crosse et 2 minutes contre le Lausannois Dario Trutmann pour avoir retenu. Fin du premier tiers et retour des deux équipes aux vestiaires sur le score de 2 à 1 en faveur des Seelandais.

 

Les deux équipes démarrent le tiers médian à 4 contre 4. Le rythme du match a nettement baissé comme si les deux équipes jouaient déjà la montre. A la 24ème minute, Mathieu Tschantré perd sa canne derrière son but. Le défenseur biennois Samuel Kreis qui, pour empêcher l’attaquant lausannois de jouer, pousse la canne qui est sur la glace sur celui-ci. L’arbitre lève le bras et signale une faute. C’est un tir de pénalité. Le défenseur suédois du LHC Jonas Junland se charge de tirer ce pénalty. Il s’élance, place la rondelle hors de porter du gardien Jonas Hiller malheureusement son tir frappe le poteau gauche de la cage biennoise. A la 26ème minute, le Lausanne HC trouve la faille et égalise. A la bande, Nicklas Danielsson pique la rondelle au jeune Valentin Nussbaumer et la transmet au TopScorer Dustin Jeffrey. Celui-ci repique au centre, drible le gardien Jonas Hiller et glisse le puck entre le poteau et le patin de Jonas Hiller. C’est 2 à 2. Une minute plus tard, Nouvelle attaque seelandaise par Fabien Lüthi, le dernier rempart des Lions intervient en deux temps. A la 29ème minute, le HC Bienne prend une nouvelle fois l’avantage au score. L’attaquant canadien fait le ménage dans le slot en adressant un violent cross-checking sur Jonas Junland. Les arbitres n’interviennent pas. Le défenseur biennois Samuel Kreis adresse un tir qui surprend entre les jambières le gardien lausannois. C’est 3 à 2. Une minute plus tard, les Lions réagissent à la réussite biennoise par l’attaquant Sandro Zangger qui rate son tir mais garde le contrôle du puck, il évite un défenseur bernois et adresse un tir que le gardien seelandais ne peut que repousser sur Harri Pesonen qui est empêché de reprendre le rebond et d’égaliser. L’arbitre lève le bras et donne deux minutes de pénalité au défenseur biennois Marco Maurer pour avoir accroché. C’est la premier véritable avantage numérique du match pour le LHC. Les Lions installent leur jeu de puissance et commencent à bombarder la cage biennoise. C’est Jonas Junland qui ouvre le feu le premier, le gardien biennois capte le puck malgré le trafic. Puis C’est au tour de Nicklas Danielsson, Hiller repousse. Ça canarde un max… Nouvelle possibilité à 31ème minute, par une nouvelle fois Jonas Junland qui est capté par le portier du HCB. Une minute plus tard, nouvelle tentative par l’attaquant suédois du LHC qui est contré au dernier moment. A la 33ème minute, pénalisation de 2 minutes à l’encontre de Harri Pesonen pour cross-check. Seul l’arbitre a vu cette faute plutôt que le plongeon de Kevin Fey. Le Fribourgeois Tristan Vauclair a pris une amende de 1200.-- pour ce genre de simulation la semaine dernière toujours face au LHC. Les Biennois installent leur powerplay et c’est à leur tour de mettre une grosse pression sur la cage lausannoise. Tir violent du défenseur Samuel Kreis qui frappe le poteau extérieur de la cage lausannoise. Marco Pedretti (34e) y va de sa tentative, Sandro Zurkirchen bloque. Ä la 35ème, c’est au tour de Toni Rajala de tenter sa chance mais ne cadre pas. Une minute plus tard, Le défenseur Joël Genazzi transmet à Jonas Junland qui oublie la rondelle au centre de sa défense. L’attaquant Jason Fuchs ouvre sur Matthieu Tschantré dont le tir est détourné par le coude de Sandro Zurkirchen qui sauve une fois de plus la baraque. Toujours à la 36ème minute. Pénalisation de Marco Pedretti pour avoir retenu. Une minute plus tard, deux minutes de pénalité à l’encontre de Jonas Junland pour une soi-disante obstruction. Dix-sept secondes plus tard, deux minutes de pénalité contre Jacob Micflikier pour crosse haute. Les Lions vont pouvoir jouer à 4 contre 3 pendant 1’30’’. Les Lions trouvent rapidement la faille par Joël Genazzi dont le tir sur réception fusille le gardien biennois. C’est 3 à 3. A la 39ème minute, Les Biennois partent en contre par Julian Schmutz qui ouvre sur Jacob Micflikier qui, à peine sorti de « prison » se présente seul face au gardien lausannois. Sandro Zurkirchen réalise une première intervention, le rebond accordé revient sur Julian Schmutz qui reprend immédiatement. Nouvel arrêt de Sandro Zurkirchen. Le gardien lausannois est une fois de plus incroyable. Alors qu’il ne reste qu’une poignée de secondes, l’attaquant Alain Miéville contourne la cage et centre dans le slot, malheureusement personne est à l’arrivée du puck. Le Gardien seelandais Jonas Hiller gèle la rondelle de la mitaine. La deuxième sirène retentit, fin du tiers médian sur le score de parité de 3 partout.

 

Les Lausannois sont les premiers à se montrer dangereux par Joël Genazzi dont le tir passe juste à droite de la cage biennoise. A la 44ème minute, l’attaquant finlandais Toni Rajala prend de vitesse Joël Genazzi et peut aller défier Sandro Zurkirchen qui, grâce également du retour de Genazzi, peut repousser le puck de la crosse. Dans la continuité, le défenseur Mauro Dufner rate son tir, la rondelle arrive par hasard sur Julian Schmutz qui tire instantanément. Sandro Zurkirchen réalise un superbe arrêt de la mitaine. Les équipes prennent un minimum de risque, il est plus important pour eux de ne pas prendre de but que d’attaquer. A la 48ème minute, le défenseur Mauro Maurer « botte un puck à suivre » qui finit contre la bande dans le camp de défense du LHC. L’attaquant québécois Marc-Antoine Pouliot est le premier à récupérer la rondelle, effectue une superbe feinte sur Valentin Borlat, repique au centre et tente un tir en backhand. Le gardien des Lions repousse le puck et Alain Miéville peut dégager son camp. Les Lausannois monopolisent la rondelle dans la zone adverse. Ils ne parviennent toutefois pas à être dangereux. Nouvelle décision très discutable des arbitres à la 51ème minute suite à la pénalisation de 2 minutes à l’encontre de Joël Genazzi pour une obstruction. Les Biennois posent leur jeu de puissance mais sont incapables à se montrer dangereux, les Lausannois, bien en place, coupent bien les lignes de passe et rejettent les Seelandais à la bande. A la 54ème minute, grosse occasion lausannoise. Le TopScorer Dustin Jeffrey, à la bande, adresse une superbe passe aveugle que reprend instantanément Nicklas Danielsson. Les minutes passent, il semble que l’on va tout droit en prolongation. A la 57ème minute, le TopScorer biennois Robbie Earl part en rupture et va présenter face au portier du LHC. Heureusement superbe repli défensif de Sandro Zangger qui empêche le tir du Biennois avec sa crosse. A trois secondes de la fin du temps réglementaire, nouvelle décision ubuesque du quatuor arbitral en envoyant sur le banc d’infamie Philippe Schelling pour une soi-disante crosse haute en oubliant les trois cross-checking de Samuel Kreis. Fin du troisième tiers sur le score de 3 partout. Place à la prolongation.

 

Les Lions entament cette prolongation en infériorité numérique. Ils devront jouer pendant 1’57’’ à 4 contre 3. Les hommes de Mike McNamara posent rapidement leur powerplay et mettent une grosse pression sur la cage lausannoise. Le TopScorer Robbie Earl (61e) dos au but, Beat Forster (62e) d’un tir de la ligne bleue et Marc-Antoine Pouliot (62e) au deuxième poteau, sont tout près de donner la victoire aux siens mais buttent à chaque fois sur un grand Sandro Zurkirchen. A la 63ème minute, enfin au complet et sur une mauvaise relance biennoise, Joël Genazzi récupère le puck, contourne la cage du HCB et remet au centre, Etienne Froidevaux qui, gêné par la défense biennoise, manque sa reprise. Dernière occasion de la prolongation, les lions partent à deux contre un. Etienne Froidevaux essaye de surprendre Jonas Hiller en choisissant le tir, peine perdue. Tout je jouera aux tirs au but.

 

C’est le Lausanne HC qui commence cette séance de tirs au but par Nicklas Danielsson qui malheureusement manque sa tentative. Les Biennois quant à eux réussissent superbement par Jason Fuchs la leur. Les Lions égalisent lors de leur dernier tir au but par le premier buteur de ce match Harri Pesonen. Dernier tir au but pour les Biennois. Toni Rajala à le puck de match au bout de sa crosse mais heureusement pour nos couleurs, celui-ci rate son essai. On repart mais à la mort subite cette fois. Le premier à s’élancer est Jason Fuchs mais cette fois Sandro Zurkirchen le surprend en plongeant canne en avant et repousse la rondelle. Cette fois, C’est le LHC qui dispose d’un puck de match au bout de la crosse de Joël Genazzi. Celui-ci s’élance et d’un superbe tir du poignet trompe Jonas Hiller. Les Lions remportent ce match sur le score de 3 à 4.

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le mardi 24 octobre 2017 à 19h45, les Lions reçoivent dans le chaudron de Malley 2.0 le HC Davos. Venez nombreux rugir avec nos Lions et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force. 

 

 

HC Bienne - Lausanne Hockey Club  3 - 4  (2-1 1-2 0-0 0-1) tab

Vendredi 20 octobre 2017 à 19h45

Tissot Arena, 5027  spectateurs 

 

Arbitres

Adrian Oggier (57), Marcus Vinnerborg (25) ; Stany Gnemmi (81), Yannick Rebetez (93)

 

HC Bienne

Hiller, Paupe.

Forster, Fey ; Durner, Kreis ; Jecker, Maurer ; Hächler.

Rajala, Earl (TS), Schmutz ; Nussbaumer, Pouliot, Micflikier ; Pedretti, Fuchs, Tschantré © ; Wetzel, Joggi, F. Lüthi

Absents : Steiner, Neuenschwander, V. Lüthi, Diem (blessés), Lofquist (surnuméraire)

Coach : Mike McNamara

 

Lausanne HC

Zurkirchen, Huet.

Borlat, Junland ; Fischer, Genazzi ; Frick, Trutmann ; Gobbi ©.

Ryser, Jeffrey, Danielsson (TS) ; Pesonen, Froidevaux, Zangger ; Kneubuehler, Miéville, Schelling ; Simic, In-Albon, Nodari ; Bougro

Absents : Walsky, Vermin, Herren (blessés)

Coach : Yves Sarault

 

Buts

00’46’’ 0-1 Pesonen (Genazzi, Zangger)

02’33’’ 1-1 Earl (Schmutz, Rajala)

05’39’’ 2-1 Nussbaumer (Micflikier, Pouliot)

25’04’’ 2-2 Jeffrey (Danielsson)

28’22’’ 3-2 Kreis (Pouliot, Micflikier)

37’02’’ 3-3 Genazzi (Danielsson, Jeffrey) 5c4

 

Tirs au but

LHC : Danielsson manque

HCB : Fuchs marque 1-0

LHC : Jeffrey manque

HCB : Pouliot manque

LHC : Zangger manque

HCB : Earl manque

LHC : Junland manque

HCB : Schmutz manque

LHC : Pesonen marque 1-1

 

HCB : Rajala manque

LHC : Genazzi marque 1-2

 

Pénalités

19’57’’ 2’ Pedretti coup de crosse

19’57’’ 2’ Trutmann retenir un adversaire

23’31’’ 0’ Kreis tir de pénalité

30’26’’ 2’ Maurer accrocher un adversaire

32’15’’ 2’ Pesonen cross-check

35’33’’ 2’ Pedretti retenir un adversaire

36’10’’ 2’ Junland obstruction

36’22’’ 2’ Micflikier crosse haute

50’29’’ 2’ Genazzi obstruction

59’27’’ 2’ Schelling crosse haute

 

Notes

11ème tir sur la barre transversale de Robbie Earl

24ème tir de pénalité sur le poteau de Jonas Junland

 

Tirs cadrés

28-32 (11-12 12-9 3-5 2-6)

 

Engagements gagnés

36-32 / 52%-48%

 

Best Player

HC Bienne : Robbie Earl

Lausanne HC : Dustin Jeffrey

 

Prochain match à la Patinoire de Malley 

Le mardi 24 octobre 2017 à 19h45, Lausanne Hockey Club – HC Davos