Tout était déjà joué après 35 secondes de jeu... 

 

Après la belle victoire aux tirs au but face au HC Fribourg-Gottéron et pour la 13ème journée du championnat de National League, le Lausanne Hockey Club reçoit le EV Zug actuel 3ème du championnat. En ce qui concerne les blessés, l’infirmerie lausannoise est composée de Eric Walsky (commotion), de Joël Vermin (doigt cassé) et de Yannick Herren (entorse de l’épaule). Pour le EV Zug, Santeri Alatalo, Timo Helbling, Garrett Roe, Yannick Zehnder, Noël Bader manquent à l’appel. Les cages sont gardées par Sandro Zurkirchen pour le Lausanne HC et par Tobias Stephan pour le EV Zug.

 

Coté statistiques, les Lions disposent du 7ème powerplay avec 8 buts marqués sur 43 supériorités numériques soit 18.60% et le 12ème boxplay avec 14 buts encaissés sur 54 infériorités numériques soit 74.07%. Pour le EV Zug, c’est le 2ème powerplay avec 14 buts marqués sur 54 supériorités numériques soit 25.93% et le 2ème boxplay avec 8 buts encaissés sur 69 infériorités numériques soit 88.41%. (Classement selon le % powerplay et le % boxplay)

 

Au niveau des compteurs, l’attaquant lausannois Dustin Jeffrey est le 21ème au classement avec 12 points (2 buts et 10 assistances) soit 1.00 point par match. Du côté des Taureaux, l’attaquant Roe Garrett est le 3ème au classement avec 18 points (7 buts et 11 assistances) soit 1.38 point par match. Le TopScorer sera ce soir Viktor Stalberg dû à l’absence de Garrett Roe.

 

Pour les gardiens, le portier lausannois Sandro Zurkirchen figure en 13ème position avec 23 buts encaissés en 7 matchs (89.96%) soit 3.22 buts par match. Pour le EV Zug, Tobias Stephan figure en 5ème place du classement avec 31 buts encaissés en 13 matchs (92.58%) soit 2.36 buts par match. (Classement selon le nombre de buts reçus en 60 minutes, le GAA)

 

Tous ces chiffres nous sont transmis par Swiss Ice Hockey

 

Le début de la rencontre a été reporté de 30 minutes car le car du EV Zug était bloqué sur l’autoroute suite à un accident de la route. La Police a dû ouvrir la route depuis Moudon afin que l’équipe de EV Zoug puisse arriver pas trop en retard à Malley 2.0.

 

Les Zougois sont les premiers à se mettre en action par Dominic Lammer dont le tir est détourné dans les filets de protection et par le tir non-cadré de Lino Martschini. 35 secondes s’était écoulées dans la partie, l’attaquant Sandro Zangger déborde sur la droite et adresse un tir sur Tobias Stephan. Le puck touche l’intérieur de sa cuisse et file tout doucement dans le but zougois. En se retournant, le gardien zougois réussit à repousser de la canne le puck qui allait passer la ligne de but sur Harri Pesonen qui n’a aucun mal à expédier le puck au fond des filets. C’est 1 à 0. Après quatre minutes de flottement du EV Zug, l’attaquant Reto Suri tente sa chance sans précision. A la 5ème minute, première pénalisation de la rencontre à l’encontre de Dario Trutmann pour coup de crosse. Les Zougois installent rapidement leur jeu de puissance. Le Suédois Carl Klingberg prend sa chance mais son tir passe au-dessus. Une minute plus tard, deux minutes de pénalité contre Nicklas Danielsson, beaucoup pénalisés lors de ses dernières rencontres, pour coup de crosse également. Les lions vont devoir jouer pendant 1’24’’ à 3 contre 5. Le boxplay lausannois bien en place repousse facilement les attaques zougoises. A la 6ème minute, tir puissant de Lino Martschini. Le défenseur Jannik Fischer se sacrifie en se couchant devant le shot pour le dévier. Le Lausannois retourne sur le banc en trainant la patte. Une minute plus tard, C’est au tour du défenseur et capitaine zougois Raphael Diaz d’aller réchauffer le banc des pénalités pour deux minutes pour crosse haute. Les deux équipes joueront à 4 contre 4. A la 7ème minute, Robin Grossmann puis Carl Klingberg mettent à contribution le gardien lausannois Sandro Zurkirchen. Retour de Nicklas Danielsson de pénalisation, les Lions seront pendant 48 secondes en supériorité numérique. Nicklas Danielsson d’un tir puissant puis Dustin Jeffrey au 2ème poteau ne sont pas loin d’inscrire le 2 à 0. Après cette période de double infériorité numérique, les Lions repartent de l’avant. Lukas Frick par deux fois (10e & 11e) se montre dangereux. Deux minutes plus tard, l’attaquant zougois Seto Zuri remet dans la rondelle dans le slot depuis l’arrière de la cage, heureusement aucun zougois n’est à la conclusion. A la 15ème minute, belle opportunité pour les Lausannois. Harri Pesonen déborde le long de la bande et centre pour Etienne Froidevaux qui reprend instantanément, le gardien Tobias Stephan octroie un rebond que reprend Sandro Zangger. Arrêt du dernier rempart zougois. Toujours à la 15ème minute, petite échauffourée devant la cage lausannoise entre Dario Trutmann et Davis McIntyre. Rien de bien grave. A 49 secondes de la fin du premier tiers, Carl Klingberg est envoyé sur le banc d’infamie pour 2 minutes pour avoir retenu. Les Lions posent leur jeu de puissance. Le Viking Jonas Junland qui, de la ligne bleue, loupe son envoi. L’Ontarien récupère le puck derrière la cage zougoise et le remet au deuxième poteau sur Nicklas Danielsson qui arrive en deuxième rideau. Tobias Stephan repousse une nouvelle fois. La première sirène retentit et renvoie les deux équipes aux vestiaires sur le score de 1 à 0 en faveur du Lausanne HC.

 

Les Lions démarrent ce tiers médian en supériorité numérique pendant encore 1’11’’. Les Vaudois mettent en place leur powerplay. Harri Pesonen, contré au dernier moment, et Etienne Froidevaux essayent de surprendre la vigilance de Tobias Stephan. Le EV Zug est de nouveau au complet. A la 22ème minute, belle possibilité pour le LHC. Débordement le long de la bande de Dustin Jeffrey qui centre sur Nicklas Danielsson mais malheureusement celui-ci est trop court pour reprendre le puck. Dans l’enchainement, c’est au tour de Dominic Lammer d’essayer de surprendre Sandro Zurkirchen. A la 25éme minute, le défenseur Johan Morant tente sa chance en adressant un tir dans le trafic à destination du portier lausannois qui peut détourner sans problème. Toujours dans la 25ème minute, Sandro Zangger se montre dangereux suite à un bon travail préparatoire de Harri Pesonen. Deux minutes plus tard, joli solo de Philippe Schelling qui traverse toute la patinoire mais bute sur l’excellent Tobias Stephan. A la 28ème minute, l’attaquant vaudois Alain Miéville et le défenseur Robin Grossmann « ne partiront pas en vacances ensemble » après une tentative de Philippe Schelling. Une minute plus tard, belle ouverture dans l’axe de Joël Genazzi pour Sandro Zangger qui s’ouvre le chemin du but mais est contré in-extremis par le défenseur Robin Grossmann. L’attaquant Nolan Diem récupère la rondelle et envoie le TopScorer Viktor Stalberg en contre. Fabian Schnyder ne peut reprendre le rebond de la bande derrière la cage lausannoise sur le tir du Suédois. A la 30éme minute, deux minutes de pénalité à l’encontre du Lausannois Joël Genazzi pour avoir retenu. Les Zougois s’installent rapidement dans le camp des Vaudois. C’est le capitaine Raphael Diaz qui lance les hostilités, belle arrêt de Sandro Zurkirchen. Tentative de David McIntyre qui cherchait une déviation, sans danger pour le portier des Lions. A la 32ème minute, c’est au tour d’un Zougois en la personne de Raphael Diaz d’aller s’asseoir sur le banc d’infamie pour 2 minutes pour avoir fait trébucher. Les Lions installent leur jeu de puissance. Le TopScorer lausannois Dustin Jeffrey voit seul dans le slot Sven Ryser. Celui-ci reprend l’offrande mais est repoussé par Tobias Stephan qui accorde un deuxième rebond sur Nicklas Danielsson qui bute également sur le portier zougois qui, pour geler le puck, est obligé de se coucher dessus. Sur l’engagement, récupération de la rondelle par Joël Genazzi qui, par deux fois, tente de tromper Stephan. Nouvel engagement, Harri Pesonen récupère la rondelle et s’y essaye au premier poteau, sans succès. S’en suit un cafouillage, Johan Morant, couché sur la glace bloque la rondelle de la main sous les yeux de l’arbitre. C’est pénalty. Le No. 94 du LHC Sandro Zangger se charge d’aller exécuter la sentence. Il s’élance, prend de la vitesse mais malheureusement le gardien zougois ne se fait pas prendre dans la feinte du Lausannois. Le score reste à 1 à 0 en faveur des locaux. Petite péripétie dans cette rencontre, la première porte du banc zougois se ferme plus. Le problème est résolu après quelques minutes par les hommes de glace. Le match peut reprendre. Une minute plus tard, suite à un tir du défenseur Valentin Borlat dévié dans les filets, les Lions remportent l’engagement. Le puck revient sur Jonas Junland qui tente sa chance d’un tir du poignet qui est dévié par le corps de Nicklas Danielsson et frôle la cage zougoise. A la 36ème minute, nouvelle possibilité pour le Lausanne HC d’aggraver le score suite à la pénalisation du TopScorer zougois Viktor Stalberg pour avoir retenu. Sandro Zangger puis Jonas Junland sont les plus dangereux dans cet avantage numérique. Dernière possibilité dans ce tiers médian est à mettre au crédit du Zougois Tobias Geisser dont le tir est capté en deux temps par Sandro Zurkirchen. Fin du tiers médian sur le score inchangé de 1 à 0 en faveur des Lions.

 

Le troisième tiers démarre sur une belle tentative de Jonas Junland que le portier zougois réussi à capter. Sur le contre, Lino Martschini s’y essaye mais ne trouve pas le cadre. A la 42ème minute, l’attaquant Sven Senteler contourne la cage et tente sa chance au premier poteau, sans succès. Une minute plus tard, slapshot de Dario Trutmann qui passe de peu à côté de la cage zougoise. Les Lions poussent pour inscrire le numéro 2. C’est tout d’abord Dario Trutmann (43e) une nouvelle fois puis Lukas Frick (43e) de mettre sous pression le dernier rempart Zougois. A la 44ème minute, énorme occasion des Lausannois par Jonas Junland dont le tir frappe le poteau gauche de Tobias Stephan. A la 45ème minute, le défenseur zougois Johan Morant est envoyé « en prison » pour 2 minutes pour obstruction. Le powerplay lausannois se met en place et là commence le bombardement de la cage zougoise. C’est Sandro Zangger (46e) qui ouvre le feu suivi de Nicklas Danielsson (46e), Dustin Jeffrey s’y essaye également, contré par un défenseur (46e) et pour finir Joël Genazzi (47e) mais son tir n’est pas cadré. Les Zougois sont de nouveau au complet. Les Zougois répondent aux Lausannois par Josh Holden (48e) et par Fabian Schnyder (49e). Sandro Zurkirchen met son véto. Une minute plus tard, énorme chance pour le EV Zug par Dominik Schlumpf dont le tir est repoussé par le poteau droit de la cage lausannoise. Nouvelle possibilité pour les Zougois de revenir au score à la 51ème minute suite à la pénalisation de Philippe Schelling pour crosse haute. Le boxplay lausannois est, ce soir, très efficace et repousse toutes les attaques zougoises. Les minutes passent, la pression zougoise augmente sur la cage lausannoise. Lino Martschini (54e), Timothy Kast (55e) et Carl Klingberg (56e) se montrent dangereux sans pouvoir trouver la faille. La défense lausannoise se montre héroïque en se couchant devant le tir le Lino Martschini (58e). Si ce n’est pas la défense qui se montre impériale, c’est Sandro Zurkirchen sur une tentative une nouvelle fois de Lino Martschini du backhand. A la 58ème minute, la pression zougoise tombe car Dominik Schlumpf est envoyé pour 2 minutes sur le banc des pénalités pour obstruction. Jonas Junland puis Dario Trutmann sont tout près d’inscrire la 2ème réussite lausannoise. Le coach Harold Kreis tente le tout pour le tout en sortant son gardien afin de jouer à 5 contre 5. Etienne Froidevaux à le puck de match malheureusement son tir dans la cage vide est contré in-extremis. Il reste 15 secondes quand Dominik Schlumpf revient de pénalité aux Zougois pour tenter une dernière attaque heureusement le défenseur Raphael Diaz commet une faute et doit aller purger une pénalité de deux minutes pour avoir fait trébucher. Cette fois, l’affaire est entendue, malgré le temps-mort demandé par Harold Kreis, les Lions s’imposent sur le plus petit des scores 1 à 0.

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le vendredi 20 octobre 2017 à 19h45, les Lions effectuent le déplacement de la Tissot Arena pour affronter le HC Bienne. Et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force.

 

 

Lausanne Hockey Club - EV Zug  1 - 0  (1-0 0-0 0-0)

Mardi 17 octobre 2017 à 19h45

Patinoire de Malley 2.0, 5678 spectateurs 

 

Arbitres

Didier Massy (22), Ken Mollard (80) ; Cédric Borga (55), Philip Ströbel

 

Lausanne HC

Zurkirchen, Huet.

Borlat, Junland ; Fischer, Genazzi ; Frick, Trutmann ; Gobbi ©.

Ryser, Jeffrey, Danielsson (TS) ; Pesonen, Froidevaux, Zangger ; Kneubuehler, Miéville, Schelling ; Conz, In-Albon, Nodari ; Simic

Absents : Walsky, Vermin, Herren (blessés)

Coach : Yves Sarault

 

EV Zug

Stephan, Aeschlimann.

Grossmann, Morant ; Geisser, Diaz © ; Thiry, Schlumpf ; Stalder, Fohrler.

Stalberg (TS), Holden, Lammer ; Suri, McIntyre, Martschini ; Senteler, Kast, Klingberg ; Haberstich, Diem, Schnyder.

Absents : Roe, Zehnder, Alatalo, Bader, Helbling

Coach : Harold Kreis

 

Buts

00’35’’ 1-0 Pesonen (Froidevaux)

 

Pénalités

04’50’’ 2’ Trutmann coup de crosse

05’26’’ 2’ Danielsson coup de crosse

06’14’’ 2’ Diaz crosse haute

19’11’’ 2’ Klingberg retenir un adversaire

29’02’’ 2’ Genazzi retenir un adversaire

31’52’’ 2’ Diaz faire trébucher son adversaire

33’59’’ 2’ Morant tir de pénalité

35’08’’ 2’ Stalberg retenir un adversaire

44’34’’ 2’ Morant obstruction

50’52’’ 2’ Schelling crosse haute

57’45’’ 2’ Schlumpf obstruction

59’45’’ 2’ Diaz faire trébucher son adversaire

 

Notes

1er blanchissage de Sandro Zurkirchen sous les couleurs du Lausanne HC

34ème tir de pénalité manqué par Sandro Zangger

44ème tir sur le poteau de Jonas Junland

50ème tir sur le poteau de Dominic Schlumpf

 

Tirs cadrés

37-28 (12-10 12-8 13-10)

 

Engagements gagnés

39-29 / 61%-39%

 

Best Player

Lausanne HC : Sandro Zurkirchen

EVZ : Tobias Stephan

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club

Le vendredi 24 octobre 2017 à 19h45, HC Bienne - Lausanne Hockey Club

 

 

Prochain match à la Patinoire de Malley 

Le mardi 24 octobre 2017 à 19h45, Lausanne Hockey Club – HC Davos