Le Leader du Championnat remporte la Coupe de Suisse

 

Pour sa deuxième finale de la Coupe de Suisse, le Lausanne Hockey Club reçoit le leader actuel du championnat, les ZSC Lions. En effet, le Lausanne HC avait joué une première finale lors de la saison 1957-1958 face aux Young Sprinters HC à la patinoire de Montchoisi devant 5500 spectateurs et s’était incliné sur le score de 11 à 5. Pour cette rencontre, manquent toujours à l’appel Conz, Bang, Augsburger, Herren, Antonietti et Trutmann sont blessés et Leblanc et Robets surnuméraires pour le Lausanne HC. On note par contre le retour dans l’alignement de Sven Ryser et de Philipp Rytz. Pour les ZSC Lions sont absents Foucault, Schnyder, Bergeron, Karrer, Flüeler, Fritsche, Trachsler, Herzog, Bärtschi, Künzle.

 

Dès l’engagement, les ZSC Lions mettent la main sur la rencontre et effectuent un pressing très haut et empêchent les Lausannoises à sortir correctement la rondelle de leur zone de défense. Ils se procurent la première possibilité par Denis Malgin. A la 6ème minute, énorme occasion pour les ZSC Lions. Chris Baltisberger tente sa chance face à  Cristobal Huet, le puck revient sur Luca Cunti qui a la cage vide face à lui, tire et va ouvrir le score ; non car le défenseur Lausannois Federico Lardi supplait son gardien en plongeant devant sa cage et empêche les Zurichois de mener à la marque. Une minute plus tard, c’est au tour des Lions de se créer une énorme occasion. Le gardien Niklas Schlegel, hors de ses buts, rate complètement sa relance qui termine sa course sur la crosse d’Harri Pesonen. Il voit Alain Miéville complètement seul face à la cage bernoise, lui transmet le puck. Celui le contrôle, avance et décoche un tir du poignet qui va terminer sa course dans la lucarne zurichoise, eh bien non car le défenseur Patrick Geering remplace son gardien et dévie le palet du gant et évite aux ZSC Lions d’encaisser ce premier but si important. Suite à cette déviation l’arbitre siffle le premier arrêt de jeu, on joue depuis 7’16’’ ce qui démontre que les deux équipes ont décidé de pratiquer un jeu très rapide. Dans la continuité, c’est Roman Wick de se montrer dangereux en contournant la cage vaudoise. Heureusement le portier Huet peut couvrir la rondelle. A la 9ème minute, c’est l’ouverture du score par les ZSC Lions. Sur un engagement sur la droite du gardien zurichois, la rondelle arrive rapidement sur Matteo Nodari, qui est prit à contre-pied puis tombe, ce qui permet au jeune Jan Neuenschwander de partir en contre à 2 contre 1, plutôt de mettre au centre, il choisit de tenter sa chance et réussit à tromper Cristobal Huet au premier poteau. Les Lausannois réagissent une minute plus tard par Juha-Pekka Hytönen. Le gardien Schlegel intervient en deux temps. A la 15ème minute, Matteo Nodari, tout près de sa cage et voulant dégager la rondelle du gant, faillit tromper son portier. La domination zurichoise est constante dans ce premier tiers. Nouvelle occasion de but à la 17ème minute par Roman Wick qui se présente seul mais se heurte au portier Huet. Alors qu’il ne reste que 17 secondes de jeu dans ce premier tiers, Ryan Keller repique sur le slot et tente sa chance. Bien que battu, Cristobal Huet est sauvé par sa barre transversale. La sirène retentit et renvoie les deux équipes aux vestiaires sur la marque de 0 à 1 en faveur des ZSC Lions.

 

On ne peut pas choisir plus mal début du tiers médian par le Lausanne HC qui, après seulement  24 secondes, encaisse le 0 à 2 sur un tir surpuissant du Suédois de Zurich David Rundblad. A la 23ème minute, Nicklas Danielsson adresse un violent tir de la ligne bleue, le gardien Schlegel repousse la rondelle sur Harri Pesonen qui, arrivant à plein vitesse, pousse le puck au fond des filets et réduit le score à 1 à 2. Le Lausanne HC jouait à ce moment-là en supériorité numérique. Les Lions prennent le match à leur compte. Sven Ryser (24e) puis Federico Lardi (26e) sont tout près d’obtenir l’égalisation. A la 27ème minute, les ZSC Lions se retrouvent en supériorité numérique suite à l’envoi sur le banc des pénalités de Joël Genazzi mais ne se montrent guère dangereux. Les Zurichois par l’intermédiaire de Roman Wick  se montrent dangereux par deux fois, à la 32éme et la 33ème minute mais à chaque fois Cristobal Huet se montre à son avantage. Deux minutes plus tard, nouvelle situation spéciale en faveur des Zurichois. Ryan Shannon, par deux fois, mets le feu dans la défense vaudoise. A la 39ème, tir puissant de Jannik Fischer. Le gardien Schlegel octroie un rebond malheureusement il n’y a pas de Lausannois pour reprendre la rondelle et la pousser au fond des filets. La deuxième sirène retentit  sur le score de 1 à 2 pour les ZSC Lions.

 

Les Lausannois entament le troisième tiers avec la ferme intention d’obtenir l’égalisation le plus rapidement possible. C’est tout d’abord Joël Genazzi (42e) puis Etienne Froidevaux (43e) de mettre sous pression l’ultime rempart zurichois. Les Lions ont de la peine à s’approcher de la cage de Schlegel, c’est la raison pour laquelle ils bombardent la cage zurichoise notamment par Nicklas Danielsson et Harri Pesonen malheureusement leurs tirs est à chaque fois déviés par les défenseurs du ZSC Lions. Laissant venir les Vaudois et jouant le contre formidablement bien, les Lions zurichois se créent une belle occasion à la 46ème minute par Roman Wick dont le tir du poignet est bien capté par le portier lausannois. Alors qu’un joueur de chaque équipe est sur le banc des pénalités, les leader du championnat se créent deux belles possibilités par une nouvelle fois Roman Wick (48e) et Pius Suter (49e) heureusement tout deux ne trouvent le cadre. Il reste dix minutes au LHC pour trouver la faille est égaliser. Le premier à partir à l’assaut de la montagne zurichoise est le Top-Scorer lausannois Harri Pesonen mais sur son tir repoussé par Niklas Schlegel, aucun Lausannois ne est là pour reprendre le rebond accordé par le gardien zurichois. Les ZSC Lions sur deux contres par Severin Baltisberger (50e) puis David Rundblad (51e) sont proches de donner deux buts d’avance aux Zurichois. Les Lions repartent à l’abordage par Harri Pesonen à la 56ème minute, son tir est relâché par le gardien mais pas de Lions à la reprise. Une minute plus tard, C’est Nicklas Danielsson qui adresse un véritable missile mais celui-ci frôle le poteau de la cage zurichoise. Dans sa continuité Joël Genazzi puis Ralph Stalder tentent leur chance mais à chaque fois le gardien Niklas Schlegel intervient sur ces tirs en deux temps. Alors qu’il ne reste que 2’15’’ à jouer et avant l’engagement sur la droite du gardien zurichois, le Coach lausannois demande son temps-mort pour reposer et donner les dernières directives à ses joueurs. Il sort également son gardien pour pouvoir jouer à 6 contre 5. A la 58ème minute, suite à l’engagement, Nicklas Danielsson récupère la rondelle est adresse un tir violent malheureusement celui-ci est contré et les Zurichois partent en contre à trois contre 1 vers la cage vide. A la ligne bleue lausannoise, Auston Matthews transmet la rondelle à Reto Schäppi mieux placé et celui-ci n’à aucune difficulté à envoyer le puck dans la cage vide et d’inscrire le 1 à 3. Cette troisième réussite enterre les derniers espoirs Lausannois car à une poignée de seconde de la fin de la rencontre, Robert Nilsson voit son tir terminer sa course dans la lucarne lausannoise qui scelle le score final à 1 à 4. La sirène retentit clôturant le match et voit les ZSC Lions exulter de joie car ils viennent de remporter la Coupe de Suisse.

 

Les Lausannois peuvent regretter le premier tiers de la rencontre car peut-être trop respectueux ou trop nerveux n’ont pas donner toute l’intensité à la rencontre qu’il devait surtout face à un adversaire comme les ZSC Lions. Dans le deuxième tiers puis dans le troisième, ils ont montré comme à leur habitude une solidarité et une grande débauche d’énergie pour remonter au score. Saluons également nos Lions pour cette fantastique aventure de la Coupe de Suisse et des émotions qu’ils ont engendrées. Place maintenant au championnat où le LHC va avoir un weekend plus que difficile face au Genève-Servette HC le vendredi 5 aux Vernets et le lendemain un véritable match à six points face à leur adversaire direct le HC Ambrì-Piotta.

 

Venez nombreux rugir avec nos Lions.

 

 

Lausanne Hockey Club – ZSC Lions  1 - 4  (0-1 1-1 0-2)

Mercredi 3 février 2016 à 20h15

Patinoire de Malley, 7600 spectateurs (guichets fermés)

 

Arbitres

Danny Kurmann (66), Marcus Vinnerborg (25) ; Gilles Mauron (12), Michael Tscherrig (86)

 

Lausanne HC

Huet / Caminada

Leeger, Gobbi ; Genazzi, J. Fischer ; Stalder, Lardi; Nodari, Rytz.

Ryser, Hytönen, Walsky; Pesonen, Miéville, Louhivaara ; Déruns, Froidevaux, Danielsson; S. Fischer, Savary, Kneubuehler.

Absents : Herren, Antonietti, Conz, Trutmann (blessés), Leblanc, Roberts (surnuméraires)

Coach : Heinz Ehlers

 

ZSC Lions

Schlegel / Bäumle

Geering, Rundblad ; Siegenthaler, Blindenbacher ; Ph. Baltisberger, Seger, Parsi, Hächler.

Keller, Matthews, Nilsson ; Wick, Cunti, Ch. Baltisberger ; Suter, Shannon, Hinterkircher ; Schäppi, Malgin, Neuenschwander.

Absents : Foucault, Schnyder, Bergeron, Karrer, Flüeler, Fritsche, Trachsler, Herzog, Bärtschi, Künzle.

Coach : Marc Crawford

 

Buts

08’31’’ 0-1 Neuenschwander

20’34’’ 0-2 Rundblad

23’25’’ 1-2 Pesonen (Gobbi, Danielsson) 5c4

57’59’’ 1-3 Schäppi (Matthews, Nilsson) cage vide

59’35’’ 1-4 Nilsson (Matthews, Seger)

 

Pénalités

14’58’’ 2’ Miéville retarder le jeu

21’32’’ 2’ Hinterkircher crosse haute

26’51’’ 2’ Genazzi faire trébucher son adversaire

33’23’’ 2’ Pesonen crosse haute

35’49’’ 2’ Wick accrocher un adversaire

46’23’’ 2’ Hytönen accrocher un adversaire

 

Notes

Une minute de silence a été observée à la mémoire de Benoît Violier.

20ème tir sur la barre transversale de Ryan Keller

57'43'' Temps-mart demandé par le Lausanne HC

Le Lausanne HC joue sans gardien de 57’43’’ à 58’00