Banderolle Champions League 2021-2022 Alder Mannheim Home.jpg

E​n s'inclinant ce soir, les Lions tirent un trait sur la Champions Hockey League

Après la courte victoire face aux Cardiff Devils, le Lausanne Hockey Club reçoit dans son écrin de la Vaudoise Aréna le Adler Mannheim dans le cadre de la cinquième journée de Champions Hockey League. C’est un match très important pour nos Lions qui, s’il désire atteindre les huitièmes de finale, devront absolument battre le club allemand. Nos Lions pourront jouer pour la première fois dans cette compétition avec la totalité de leur effectif. Joël Genazzi est laissé au repos. Au niveau de l’infirmerie lausannoise, Cody Almond, Luca Boltshauser et Damien Riat sont blessés. Du Côté d’Adler Mannheim, Dennis Endras, Ruslan Iskhakov, David Wolf, Mark Katic sont blessés ; Thomas Larkin, Philipp Preto, Nicolas Krämmer, Simon Thiel sont surnuméraires. Les filets sont défendus par Tobias Stephan pour les Lausannois et par Felix Brückmann pour les Aigles de Mannheim.

 

Dès le coup d’envoi, les Lausannois prennent le match en main et se créent une occasion à la première minute par Lukas Frick dont le lancer est détourné par la jambière du gardien allemand Felix Brückmann. A la 3e minute, belle possibilité pour Emilijus Krakauskas qui ne peut reprendre le rebond accordé par le portier allemand. Une minute plus tard, tir du revers entre ses jambes de Philip Varone qui passe de peu à côté. Dans l’enchainement, réaction allemande par Arkadiusz Dziambor qui enlève trop son lancer. A la 5e minute, grosse occasion lausannoise par Jiri Sekac qui, bien gêné par Joonas Lehtivuori, ne peut convertir en but le caviar de Ken Jäger. Dans la même minute, nouvelle tentative du Tchèque qui frôle la cage allemande. A la 6e minute, tir puissant d’Emilijus Krakauskas qui manque la cible d’un cheveu. Deux minutes plus tard, lancer de Arkadiusz Dziambor qui heureusement frappe la barre transversale de la cage vaudoise. A la 9e minute, belle parade du portier des Lions sur un lancer de Moritz Wirth. Dans l’enchainement, fantastique « Big Save » acrobatique de Tobias Stephan sur un tir de Florian Elias. Les Lausannois dominent le jeu mais pêchent dans la finition et poussent pour ouvrir la marque notamment par Justin Krueger (12e) et Guillaume Maillard (13e). A la 15eminute, Lean Bergmann puis Arkadiusz Dziambor mettent à contribution le dernier rempart vaudois. Nouvelles possibilités deux minutes plus tard pour les Lausannois par Justin Krueger puis par Aurélien Marti ; Felix Brückmann est à la parade. Les Lausannois sont tout près de débloquer le score à la 18e minute par Benjamin Baumgartner reprenant instantanément une offrande de Philip Varone. Alors qu’il ne reste que 62 secondes avant la première « trompe », Markus Eisenschmid contre la sortie de zone lausannoise, le puck revient sur Jordan Szwarz qui, seul face à Tobias Stephan, ne laisse pas passer l’occasion pour ouvrir la marque. C’est 0 à 1. Fin du premier tiers sur le score de 0 à 1 en faveur du Adler Mannheim.

 

Les Lausannois entament le tiers médian en mettant immédiatement sous pression l’arrière-garde du Adler Mannheim. A la 24e minute, occasion pour Philip Varone qui, en se retournant, parvient à décocher un lancer qui est parfaitement bloqué de la mitaine par le dernier rempart allemand. Dans la même minute, tentative de Tim Bozon ; le cerbère des Aigles met son véto. Dans l’enchainement, 2 minutes de pénalité contre Jason Bast. Les Lions ne laissent pas passer l’occasion et égalisent par Benjamin Baumgartner. Six secondes après la réussite lausannoise, grosse charge contre la bande de Fabio Arnold sur Moritz Wirth qui reste allongé quelques instants sur la glace puis regagne son banc puis le vestiaire le visage en sang. Après concertation, les arbitres vont vérifier les images vidéo puis pénalisent de 5 minutes plus pénalité de match. Les Aigles installent leur jeu de puissance ; à la 27e minute, superbe intervention de la mitaine de Tobias Stephan sur un lancer de Matthias Plachta. A la 28e minute, Philip Varone met sous pression Borna Rendulic et contre sa relance ; Corry Emmerton récupère la rondelle et se retrouve seul face au portier allemand et parvient à le mystifier subtilement. C’est 2 à 1. La réaction allemande ne se fait pas attendre ; 28 secondes après la réussite lausannoise, le Adler Mannheim égalise par Matthias Plachta. C’est 2 à 2. 79 secondes plus tard, toujours en supériorité numérique, reprennent l’avantage au score par Lean Bergmann sur un superbe travail préparatoire de Matthias Plachta. C’est 2 à 3. Suite à ce retournement de situation, les Aigles allemands ont le vent en poupe et se montrent dangereux par Sinan Akdag (31e et 33e) et ce diable de Matthias Plachta (31e) ; le dernier rempart lausannois dit non. L’horloge tourne ; les Aigles de Mannheim, bien en place, repoussent sans trop de problème les velléités lausannoises. A la 39e minutes, 2 minutes de pénalité contre Joonas Lehtivuori. Les Lions installent leur jeu de puissance et se montrent dangereux par Andrea Glauser (39e) et Jiri Sekac (40e). A 3 secondes de la deuxième sirène, le gardien allemand Felix Brückmann est sauvé par sa barre transversale sur un lancer de Cory Emmerton ; Pas de chance… Fin du tiers médian sur le score de 2 à 3 en faveur du Adler Mannheim.

 

Les Lausannois entament le troisième tiers en supériorité numérique pour encore 15 secondes mais ne se montrent guère dangereux. Après seulement 57 secondes de jeu, les Aigles de Mannheim font le break par Lean Bergmann sur un superbe travail préparatoire de Borna Rendulic. A la 45e minute, 2 minutes de pénalité contre Lean Bergmann. Les Lions installent leur powerplay ; seul Philip Varone se montre dangereux en voyant sa déviation passer de peu à côté. Deux minutes plus tard, Mark Barberio puis Ronalds Kenins voient leur lancer passer de peu à côté. A la 48e minute, sur une superbe triangulation Sekac-Emmerton-Varone, ce dernier n’arrive pas à mettre en défaut le portier Brückmann. Une minute plus tard, nouvelle opportunité pour Ronalds Kenins que le cerbère allemand réussit chanceusement à bloquer. A la 51e minute, tentative de wraparound de Florian Elias ; pas de problème pour Tobias Stephan. Une minute plus tard, Martin Gernat, en position excentrée, décoche un tir du backhand parfaitement bloqué par la mitaine du cerbère allemand. Les Allemands gèrent parfaitement l’horloge en portant le danger sur la cage lausannoise par Tim Wohlgemuth (54e) puis Jason Blast (54e). A la 55e minute, les Lions poussent tant et plus pour revenir au score notamment par Guillaume Maillard puis par Emilijus Krakauskas, sans succès. Dans la même minute, Ronalds Kenins puis Ken Jäger se brisent sur le dernier rempart allemand. Nouvelles tentatives lausannoises à la 57e minute par Lukas Frick et Benjamin Baumgartner sans pouvoir trouver la faille. Dans la même minute, le coach lausannois John Fust tente un ultime coup de poker en sortant son gardien de but au profit d’un sixième joueur de champ ; lors de l’arrêt de jeu suivant, il demande son temps mort afin de mettre en place en jeu. Sur l’engagement, lancer de Philip Varone qui finit sa course dans la mitaine du gardien Brückmann. A la 59eminute, le Adler Mannheim inscrit son cinquième but dans la cage vide par Nigel Dawes. C’est 2 à 5. Les deux dernières minutes ne sont que remplissage. La dernière sirène retentit et offre la victoire au Adler Mannheim sur le score de 2 à 5

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le mercredi 13 octobre 2021 à 19h00. Nos Lions feront le déplacement de la SAP Arena pour y affronter le Adler Mannheim dans le cadre de la 6ème et dernière journée de la Champions Hockey League. Venez nombreux rugir avec nos Lions et surtout n’oubliez pas l’Union fait la Force. 

Lausanne Hockey Club – Adler Mannheim 2-5 (0-1 2-2 0-2)

Mercredi 5 octobre 2021 à 19h45 

Vaudoise Aréna, 1902 spectateurs 

 

Arbitres

Marc Wiegand, Miroslav Stolc ; Marc-Henri Progin, Zach Steenstra

 

Lausanne HC

Stephan, Uberti

Frick, Heldner ; Gernat, Glauser ; Barberio ©, Marti ; Krueger.

Kenins, Bertschy, Bozon ; Varone, Fuchs, Baumgartner ; Sekac, Fuchs, Jäger ; Douay, Maillard, Krakauskas ; Arnold.

Absents: Almond, Boltshauser, Riat (blessés), Genazzi (repos)

Coach: John Fust

 

Adler Mannheim 

Brückmann, Mnich.

Akdag, Reul ; Melart, Holzer ; Lehtivuori, Wirth ; Dziambor.

Bergmann, Bast, Rendulic ; Dawes, Szwarz, Eisenschmid ; Wohlgemuth, Desjardins, Plachta ; Elias, Klos, Tosto. 

Absents : Endras, Iskhakov, Wolf, Katic (blessés), Larkin, Preto, Krämmer, Thiel (surnuméraires)

Coach : Pavel Gross

 

Buts

18’58’’ 0-1 Szwarz (Eisenschmid)

25’10’’ 1-1 Baumgartner (Frick)

27’55’’ 2-1 Emmerton (Varone )4c5

28’24’’ 2-2 Plachta (Akdag, Wohlgemuth) 5c4

29’43’’ 2-3 Bergmann (Plachta) 5c4

40’57’’ 2-4 Bergmann (Rendulic, Bast)

58’09’’ 2-5 Dawes (Eisenschmid, Lehtivuori) cage vide

 

Pénalités

23’49’’ 2’ Bast retenir un adversaire

25’22’’ 5’ Arnold charge contre la bande

25’22’’ 20’ Arnold pénalité de méconduite pour le match

38’15’’ 2’ Lehtivuori retenir la crosse d’un adversaire

44’20’’ 2’ Bergmann cross-checking

 

Notes

8e tir sur la barre transversale du défenseur allemand Arkadiusz Dziambor

26e premier but de Benjamin Baumgartner sous le chandail du Lausanne HC

40e tir sur la barre transversale de l’attaquant lausannois Cory Emmerton

57’09’’ le Lausanne HC demande son temps mort

Le Lausanne HC joue sans gardien de 56’44’’ à 58’09’’

 

Tirs cadrés

26 - 17

 

Engagements gagnés 

15 – 19 / 44.11 % - 55.89 %

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club en Champions Hockey League

Le mercredi 13 octobre 2021 à 19h00, Adler Mannheim - Lausanne Hockey Club