Belle victoire du Lausanne HC face au Yunost Minsk

 

Après sa belle première victoire en Champions Hockey League face au Pelicans Lahti aux tirs au but, le Lausanne Hockey Club reçoit à la patinoire d’Yverdon-les-Bains le Yunost Minsk dans le cadre de la troisième journée de CHL. Au niveau de l’infirmerie lausannoise, Joël Genazzi est blessé (haut du corps). A noter, le retour dans l’alignement des Lausannois Viktor Oejdemark et de Cory Emmerton. Les cages sont défendues par Luca Boltshauser pour les Lausannoiset et par Igor Brikun pour les Biélorusses.

 

Ce premier tiers n’est vieux que de 106 secondes que Tyler Moy se retrouve sur le banc des pénalités pour 2 minutes pour une sois-disante obstruction sur le gardien biélorusse. Le boxplay Lausannois fait son job en repoussant les rares offensives biélorusses. Dès le retour à cinq des Lions, ils prennent le jeu à leur compte et se montrent dangereux par Christoph Bertschy (4e) et Petteri Lindbohm (5e), deux tentatives au premier poteau du gardien Igor Brikun qui repousse comme il peut. A la 6ème minute, superbe ouverture de Robin Grossmann pour Josh Jooris malheureusement, le gardien biélorusse sort au-devant du Canado-suisse et parvient à détourner chanceusement la rondelle. A la mi-tiers, première véritable occasion des Biélorusses par Dmitri Kolgotin bien repoussée par le buste de Luca Boltshauser. Les Lions poussent pour ouvrir le score notamment par Joël Vermin (11e), Cory Emmerton (12e) et Grossmann (14e) mais le portier Igor Brikun en décide autrement. A la 15ème minute, 2 minutes de pénalité au défenseur biélorusse Andrei Gerashenko pour avoir retenu. Les Vaudois ne laissent pas passer l’occasion et ouvrent la marque par Tyler Moy. C’est 1 à 0 en supériorité numérique. Les Lausannois sont tout près de doubler la mise sur un effort solitaire de Christoph Bertschy (17e), très en jambe ce soir, malheureusement sa tentative est détournée par le portier biélorusse. Fin du premier tiers sur le score de 1 à 0 en faveur du Lausanne HC.

 

Les Lausannois démarrent le tiers médian en se créant une belle occasion sur une déviation de Christophe Bertschy (21e) ; le dernier rempart biélorusse intervient en deux temps. Nouvelle grosse possibilité par Tyler Moyer (22e) détournée in extremis dans les filets de protection par le patin de Andrei Gerashenko. Dans la même minute, suite à deux mauvais engagements, le Yunost Minsk est pénalisé de deux minutes pour avoir retardé le jeu. Les Lions sont tout près d’inscrire leur deuxième but par Joël Vermin (23e) reprenant un rebond sur un tir de Cody Almond. Chose faite une poignée de secondes plus tard par Lukas Frick suite à un joli solo : C’est 2 à 0 en supériorité numérique. Les Biélorusses réagissent 54 secondes plus tard en revenant au score par Maxim Maltsev. C’est 2 à 1. Les Lausannois dominent cette rencontre en se créant de belles occasions notamment par Cody Almond (26e), Etienne Froidevaux (27e) et Fabian Heldner (27e). A la 29ème minute, deux minutes de pénalité à l’encontre de Jonas Junland pour avoir retenu. Les Biélorusses sont à deux doigts d’égaliser, le défenseur Andrei Antonov trouvant la barre transversale sur son slapshot de la ligne bleue. A la 34ème minute, nouvelle pénalisation d’un Lion, Tyler Moy, pour avoir fait trébucher. Une minute plus tard, Dustin Jeffrey part en contre à deux contre un avec Joël Vermin, suite à un tir biélorusse contré à la ligne bleue ; le Canadien distille un caviar au no. 91 du LHC qui ne manque pas la cible. C’est 3 à 1 en infériorité numérique. Dernière occasion du tiers médian par le Biélorusse Andrei Antonov, le gardien lausannois repousse cet essai. Fin du tiers médian sur le score de 3 à 1 en faveur des Vaudois.

 

Après seulement 83 secondes en ce début de troisième tiers, les Lausannois bénéficient d’une supériorité numérique et se créent de belles occasions par Cody Almond (43e) et Joël Vermin (44e). On s’aperçoit immédiatement que les Lausannois ont décidé de gérer ce troisième tiers. Bien en place en défense, les Lions repoussent facilement les offensives biélorusses. A la 51ème minute, perte de puck à la ligne bleue des Biélorusses, les Vaudois en profitent pour partir en contre à 3 contre 1 ; Tyler Moy sert au centre pour Cody Almond dont la reprise est repoussée par deux fois par le plongeon de Andrei Gerashenko. Le Yunost Minsk augmente leur pression sur la défense lausannoise. A la 53ème minute, les Lions n’arrivent pas à se dégager ce qui permet à Vsevolod Kashkar de trouver la faille. C’est 3 à 2. Une minute plus tard, 2 minutes de pénalité sévère à l’encontre de Fabian Heldner pour avoir retenu. Une fois de plus, le boxplay lausannois se montre intraitable. Alors qu’il ne reste que 92 secondes de jeu dans cette partie, le coach biélorusse demande son temps mort mais étonnement ne sort pas son gardien. Sur un dernier contre lausannois à une poignée de secondes de la sirène finale, Josh Jooris sert au centre Christoph Bertschy dont le tir est capté par la mitaine du portier Brikun. La sirène finale retentit et offre la victoire au Lausanne HC sur le score 3 à 2. Mais Andrei Antonov en décide autrement et assène un violent cross-checking au visage de Joël Vermin, ce qui est deux doigts de dégénérer en bagarre générale. Les esprits s’apaisent et tout rentre dans l’ordre

 

Prochain rendez-vous pour nos Lions en Champions Hockey League, le 8 septembre 2019 à 15h45, le Lausanne HC reçoit à la patinoire d’Yverdon-les-Bains les Pelicans Lahti pour la quatrième journée de Champions Hockey League.

 

 

Lausanne Hockey Club - Yunost Minsk  3 - 2  (1-0 2-1 0-1)

Vendredi 6 septembre 2019 à 19h45 

Patinoire d'Yverdon, 1134 spectateurs 

 

Arbitres

Daniel Rencz, Micha Hebeisen ; Marc-Henri Progin, Daniel Duarte

 

Lausanne HC

Boltshauser, Stephan.

Heldner Junland ; Frick, Lindbohm ; Nodari, Grossmann ; Oejdemark

Leone, Jeffrey, Vermin ; Kenins, Jooris, Bertschy ; Moy, Emmerton, Almond ; Antonietti, Froidevaux ©, Herren ; Traber

Absents: Genazzi (blessé)

Coach: Ville Peltonen

 

Yunost Minsk 

Igor Brikun, Shelepnyov

Antonov, Nogachyov ; Mitskevich, Shyochin ; Kazakevich, Gerashenko ; Tarletsky, Lesnikov.

Parfeyevets, Zhelnerovski, Kulakov ; Kashkar, Maltsev, Kolgotin ; Gainetdinov, Drozd, Tsyganov ; Chernikov, Brikun, Voloshin.

Coach : Mikhail Zakharov

 

Buts

15’31’’ 1-0 Moy (Junland) 5c4

23’37’’ 2-0 Frick (Bertschy, Emmerton) 5c4

24’31’’ 2-1 Maltsev (Kolgotin, Mitskevich)

34’21’’ 3-1 Vermin (Jeffrey) 4c5

52’24’’ 3-2 Kashkar (Kolgotin, Maltsev)

 

Pénalités

01’46’’ 2’ Moy obstruction

14’37’’ 2’ Gerashenko pour avoir retenu

21’45’’ 2’ Parfeyevets retarder le jeu

28’42’’ 2’ Junland pour avoir retenu

33’22’’ 2’ Moy pour avoir fait trébucher

35’11’’ 2’ Antonov dureté excessive

35’18’’ 2’ Almond coup de crosse

41’23’’ 2’ Yunost Minsk surnombre

53’37’’ 2’ Heldner pour avoir retenu

60’00’’ 2’+2’ Antonov dureté excessive

60’00’’ 2’ Vermin dureté excessive

 

Notes

29 ème tir sur la barre transversale de Andrei Antonov

58’28’’ le coach biélorusse Mikhail Zakharov demande son temps mort

Le Yunost Minsk joue sans gardien de 59’32’’ jusqu’à la fin de la rencontre

 

Jubilé

350ème match du capitaine lausannois Etienne Froidevaux sous les couleurs du Lausanne HC

L’attaquant Benjamin Antonietti devient le troisième joueur le plus capé du Lausanne HC avec 458 matchs 

 

Tirs cadrés

23-16 

 

Engagements gagnés 

46-25/ 65%-35%

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club

Le dimanche 8 septembre 2019 à 15h45, Lausanne Hockey Club vs Pelicans Lahti